Carte sensible de Vitry : une cartographie du cœur

Publiée le 29 septembre 2020 - Mise à jour le 29 septembre 2020

En janvier dernier, une carte “sensible” de la ville a été réalisée par le collectif Ne rougissez pas ! à partir de témoignages et de dessins d’habitants. Cette création, teintée d’humour, d’insolite, de bons plans et de beaucoup de subjectivité, s’affiche sur les panneaux d’information le temps du festival Mur/Murs.

Avez-vous remarqué les affiches aux aplats bleu azur et orange fluo qui sont apparues sur les murs de la ville ? Parcourues de textes, de dessins et de pictogrammes, elles chuchotent des histoires à ceux qui les observent, les lisent, les étudient.

À regarder de plus près, on retrouve ici la mairie, là le pont du Port-à-l'Anglais, car ces affiches sont des cartes de la ville, un Vitry différent "sensible", raconté par les émotions et les sensations des habitants. Prélude au festival Mur/Murs, qui s'ouvrira du 3 au 17 octobre pour mettre à l'honneur les cultures urbaines, elles sont le fruit d'un travail mené par le collectif Ne rougissez pas ! auprès des Vitriots.

"Nous avons commencé notre récolte de souvenirs, anecdotes et récits, en début d'année, par le quartier du Plateau", explique Marion Poujade, du collectif. Cette première esquisse d'une carte "sensible" du territoire a été ensuite présentée dans le cadre de l'exposition "Un pas de côté" à la galerie municipale Jean-Collet. Scolaires et visiteurs l'ont enrichie alors pendant plus d'un mois, y plaçant leurs commentaires, lieux cachés ou préférés, regrets ou souhaits"...

Une moisson de quelque 300 documents, entre dessins et textes, qui modifient le contour de la ville. "Vitry n'a plus la même forme, le Plateau prend une plus grande place, les rues ne sont pas toujours dans le bon sens, s'amuse Marion. Nous avons retranscrit sur la carte l'intégralité des témoignages recueillis aux emplacements indiqués par les participants. Cette nouvelle cartographie raconte un Vitry intime, parfois secret. Elle parle des lieux, mais aussi du ressenti de la ville, de ce que les habitants y font le jour et la nuit, des souvenirs qu'ils ont ici et là, et de leurs manières de la parcourir."

Un Vitry vivant, spontané et hors des sentiers battus. "Là où c'est le mieux, clame une petite voix sur la carte, c'est ici, chez moi, à la Semise", ailleurs une petite voix effrayée souffle "petite rue étroite et sombre", tandis qu'une autre se réjouit un peu plus loin "Les mouettes s'invitent en ville !"

Et dans votre quartier, que murmurent les petites voix ?

Sylvaine Jeminet

  

Documents
> Téléchargez la carte sensible 2020

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires