Le camion vitriot Luxo Sport aux 24 Heures du Mans

Publiée le 17 septembre 2021 - Mise à jour le 08 octobre 2021

Le pilote de 22 ans, Ivan Rodrigues, fils du PDG de l’entreprise Luxobennes, où il est responsable multisites du groupe implanté au Port-à-l’Anglais, sera les 25 et 26 septembre avec son équipe Luxo Sport sur l’asphalte des 24 Heures du Mans à l'épreuve de coupe de France camion la plus en vue de la saison. Interview.

Quelles difficultés vous attendent aux 24 Heures du Mans camion ?

Voir la réponse de Ivan Rodrigues en vidéo 

Comment êtes-vous venu à cette pratique ?

J’ai baigné dedans. Il y a dix-sept ans, mon père a créé l’écurie, mon oncle était un des deux pilotes. J’ai conscience que c’est une rêve de beaucoup de petits garçons. Moi, j’étais jaloux de mon oncle ! J’ai appris à piloter en karting enfant avant même de savoir faire du vélo. Après un sommeil de deux ans, on a relancé l’association avec Pedro Chaves, team manager. Là, on se retrouve déjà au top 5 pour cette saison de reprise et ma première année de championnat.

Luxo Sport, c’est une équipe ?

Oui, de bénévoles. Certains sont professionnels dans notre entreprise, mais travaillent au camion, le soir ou le week-end. On compte plusieurs mécaniciens et carrossiers. Il faut préparer et entretenir notre camion transformé : allégé à 5,3 tonnes, à la puissance poussée à 1 200 chevaux et au châssis renforcé. L’équipement est bien sûr réglementé. On est pour certains à 40 heures de travail par semaine avant ce grand rendez-vous mythique. À cette compétition nous serons une dizaine avec l’ingénieur de course qui m’envoie les consignes par radio dans ma cabine pendant les épreuves.

Est-ce un club ouvert ?

Oui, l’association est ouvertes aux bénévoles qui touchent à la mécanique et à la carrosserie.

Gwénaël le Morzellec

Plus d'infos :
www.luxo-sport.com/

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner le premier caractère et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires