Fête de quartier Coteau/Malassis : un samedi de retrouvailles

Publiée le 03 octobre 2022 - Mise à jour le 18 octobre 2022

Interrompue deux ans en raison du covid, la fête de quartier Coteau/Malassis a fait son grand retour, le 1er octobre, de 9h à 17h, dans les rues Auber, Lamartine et Molière. Une édition festive et familiale appréciée des Vitriots.

Vide-greniers, spectacles, déambulation, buvette, restauration… étaient au programme de cette belle fête de quartier, sous une météo, tout compte fait, plutôt clémente.

Organisé par la FCPE, le vide-greniers fut un succès, avec quelque 180 Vitriots inscrits.

« Préparé avec la ville, c’est l’occasion de créer du lien avec les familles, les habitants du quartier, et de leur faire connaître nos actions », avance Gaëlle Angelosanto, qui chapeaute la FCPE locale.

Après le covid, ça fait du bien

Asma, 13 ans, a tenu à prendre part au vide-greniers pour « donner une seconde vie aux vêtements, au lieu de les jeter, et c’est moins polluant ». Au rang des participants, le couple de retraités Guillot, sur place dès potron-minet !

« Ce n’est pas l’argent qui nous motive, mais de voir des gens, discuter. Ça amène de l’animation. Après le covid, ça fait du bien », sourient Hervé et Alda.

Même motivation chez Alex, le président de l’association Oasis, aux manettes de la buvette-restauration qui proposait à la vente merguez-frites, poulet grillé, bokits…

« La fête contribue grandement à la convivialité dans le quartier. Ça fait du bien. Le quartier revit », commente-t-il.


Une rencontre festive et familiale. Ça c’est Vitry !

La fête a été organisée avec les habitants au sein du conseil de quartier, avec le soutien du Centre culturel de Vitry (CCV) qui a géré toute une série d’animations artistiques : spectacles, déambulation, ateliers photo et maquillage…

« Ce sont les associations locales et les habitants qui ont fait le choix des animations. Nous les avons accompagnés dans cette démarche », précise Kalidiatou Konaté, du CCV.

Ces animations ont fait le bonheur des familles, à l’instar de Farida Benakkouche, venue avec ses filles Amina, Aya et Dania.

« La fête était très agréable, on a profité des spectacles et fait quelques affaires au vide-greniers, les filles ont pu se faire maquiller et repartent avec un ballon sculpté. Il y a du mouvement. Ça change. Ça c’est Vitry ! » s’est-elle réjouie.

Une partie de la recette sera reversée par la FCPE aux écoles du quartier et contribuera à y mener des initiatives festives.

Karima Nasli-Bakir


Aux manettes de cette initiative festive, les associations FCPE, Oasis, Sobarjo, le Centre culturel de Vitry, le service Vie de quartier, des commerçants de quartier (Carrefour Market et la boucherie Salam), l’église Saint-Roger, l’Amicale des locataires Semise/Stalingrad et de nombreux bénévoles.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires