Comed’ISUP : rire et sourire pour la bonne cause

Publiée le 10 mars 2023 - Mise à jour le 13 mars 2023

© Clément Aulnette

Samedi 4 mars, les Jeunes solidaires et l’Institut de statistique de Sorbonne Université ont transformé la Maison de la vie associative en "comedy club" le temps d’une soirée. Objectif : collecter des fonds pour les maraudes organisées par l’association vitriote.

Il a fallu ajouter des chaises ! Ce samedi 4 mars en fin d’après-midi, c’est plus d’une centaine de personnes qui se sont déplacées à la Maison de la vie associative pour assister au Comed’ISUP, organisé par l’association vitriote Jeunes solidaires (JS) et des étudiants de l’Institut de statistique Sorbonne Université (ISUP).

Un spectacle solidaire

“On devait organiser un projet dans le cadre de notre master 1 en actuariat, explique Nihal, qui habite à Choisy-le-Roi. C’est un bon moment de faire découvrir le monde du spectacle aux jeunes. La dimension associative et culturelle nous tenait à cœur.”

Une idée qui a fait mouche chez les bénévoles de l’association.

“Le spectacle s’inscrit dans le cadre de la Clinique citoyenne, pour collecter des fonds pour les maraudes qu’on organise”, ajoute Samuel Gaël, président des JS.

Sur scène, les jeunes humoristes et les vannes se succèdent. Tous ont accepté de se produire bénévolement.

Rire et sourire pour la bonne cause

Max Lemire fait des plateaux d’humour depuis cinq ans et joue son spectacle un vendredi sur deux au Paris de l’humour : “J’ai accepté tout de suite. L’intérêt de la soirée est de récolter de l’argent pour les sans-abris, c’est bien !”

Eliott, qui assure l’intermède musical armé de son ukulélé, et l’humoriste Anna Gram sont du même avis. “Autant rigoler pour les bonnes causes”, soutient cette dernière.

La preuve avec Salem qui raconte, micro à la main : “Mes potes m’ont dit : c'est l'hôpital qui se fout de la charité, c'est le pauvre qui vient en aide aux sans-abris… Parce que nous autres, humoristes, c'est la hess ! [c'est la galère]”

Actions humanitaires, soutien scolaire et à la précarité étudiante, promotion culturelle… Autant de thématiques autour desquelles l'association Jeunes solidaires, qui espère pouvoir organiser une grande soirée festive cet été, s’investissent au quotidien.

Clément Aulnette

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires

Partager sur :

FacebookTwitter

Envoyer :

Envoyer