Les sources de Vitry

Source EXPO

Expositions

Du 05/06/2019 au 12/07/2019

Le projet d’aménagement durable, adopté en 2011 et en cours de révision, met en avant la richesse des espaces verts vitriots et redonne à l’eau la place qu’elle mérite. Une exposition lui est consacrée, à la Maison des projets, autour de la source de la Petite-Saussaie.

Rendre à l’eau toute sa place : un enjeu révélé par des diagnostics et études. Vitry compte plusieurs sources sur son territoire, témoignages de son histoire agricole. Après une longue période d’oubli, elles ont été redécouvertes.

Parmi elles, la source de la Petite-Saussaie. Son parcours, reliant deux espaces verts d’ouest en est, ainsi qu’un débit constant en toute saison, ont permis un projet d’émergence dans l’espace public.

La source devient le support d’aménagements reliant plusieurs espaces publics. Sur 800 mètres, elle traversera le projet Cœur de ville d’ouest en est, réapparaissant sous des traits parfois urbains, parfois naturels.

À Joliot-Curie, elle unifiera le parc, poursuivant son chemin au cœur des iris et des nymphéas, accueillant poules d’eau, grenouilles et cygnes.

Les trois sites du projet :

  • Rives-du-parc

Suivant le cours de l’eau et de la pente, trois placettes, futurs espaces de détente et d’échange. L’eau, devenue visible et accessible, s’écoulera via un aqueduc.

  • Espace Clément-Perrot 

Après un passage sous la RD5, la source ressurgira en murs fontaines se jetant dans un bassin. Banquettes et bancs créeront un ilôt de fraîcheur au sein de la ville.

  • Parc Joliot-Curie 

Arrivée dans le parc, la source sera l’élément central d’un nouveau paysage avec 150 mètres de cours d’eau, des pontons, 260 mètres carrés de plantations adaptées… L’eau libérée, accueillant des plantes oxygènantes et filtrantes, favorisera le retour d’une flore et d’une faune locale. C’est un véritable écosystème qui se crée sous nos yeux. Le parc renouvelé sera ainsi un lieu pour tous, à vivre en harmonie avec la nature.

Le projet de résurgence de la Petite-Saussaie est à l’exact opposé des projets d’urbanisation des années 70. Les architectes développent alors le concept de "zoning" qui découpe la ville en zones distinctes.

À chaque quartier, une fonction : un espace pour dormir à côté d’un espace pour travailler, bien distincts d’un espace pour les loisirs. Le projet de la Petite-Saussaie permet justement de relier des espaces distincts tels que les espaces verts, un espace commercial, un parking ou une école...

La fin du zoning résonne avec l’émergence des tiers-lieux tels que nous les connaissons à Vitry comme le Crapo, un lieu de travail, de loisirs, mais aussi de spectacles. L’accès nomade à l’information change aussi notre manière de travailler, de s’instruire et de se distraire.
> Lire le dossier du Mensuel n°163 - mai 2019

 
  • LASNIER Robert le 19/06/2019 à 08:23

    Je vous cite : "L’eau libérée, accueillant des plantes oxygènantes et filtrantes, favorisera le retour d’une flore et d’une faune locale....Le parc renouvelé sera ainsi un lieu pour tous, à vivre en harmonie avec la nature".... Certes, mais à une condition : c'est à condition ...Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères et les 1 derniers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • C
  • V
  • 6
  • 5
  • D
  • 9
  • U
  • F

*Champs obligatoires

Et aussi

Fermeture estivale de la Maison des projets samedi 13 juillet.

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer