Le jeune noir à l'épée

DR

Théâtre

17 sept. 2021

Le théâtre Jean-Vilar ouvre sa scène à Abd Al Malik. S’inspirant d’une toile de maître, il compose une méditation poétique, rythmée et slamée, sur l’identité à l’ère de la mondialisation.

« Être français, européen, ce n’est ni une couleur de peau, ni une religion ou un sexe. C’est (…) adhérer à des valeurs, des principes. C’est appartenir à une histoire »

Répondant à l’invitation du musée d’Orsay retraçant le Modèle noir de Géricault à Matisse, Abd Al Malik s’inspire du tableau du XIXe de Purvis de Chavanne, Le jeune noir à l’épée, pour faire sortir le personnage de son cadre et créer ainsi son double contemporain. Dans une chorégraphie puissante signée Salia Sanou, le poète, slameur, essayiste questionne la notion d’identité à l’ère de la mondialisation, en nous invitant à suivre le chemin d’un jeune noir d’aujourd’hui, entre espoir et révolte, poésie et engagement.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner le premier caractère et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires

Infos pratiques

Vendredi 17 septembre à 20h

Réservez vos places