Soutiens aux entreprises et commerces

Publiée le 27 mars 2020 - Mise à jour le 23 avril 2020

© Sylvain Lefeuvre

Annulations de loyers commerciaux, guide complet des soutiens pour les TPE PME, liste de démarches pour les commerces. La ville, le Grand-Orly Seine Bièvre, la Semise passent à l'action pour soutenir les entreprises et les commerçants.

Pour soutenir l'activité économique en chute en raison de la crise sanitaire, plusieurs actions sont menées par la commune, le territoire et un bailleur social, la Semise.

Le maire, Jean-Claude Kennedy, et les élus de la ville ont décidé d'annuler les loyers d'une douzaine de commerçants qui occupent des locaux de la collectivité, le temps du confinement. La Semise a suivi cet exemple, à la demande de son président, Michel Leprêtre.

D'autre part, l'établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre (GOSB) a décidé le paiement accéléré des subventions ou autres factures fournisseurs et appelle en outre les entreprises pour des dons de masques ou de fabrication de masques.

Le GOSB a aussi créé un guide en ligne évolutif et actualisé régulièrement qui rassemble les coordonnées des services qui vous accompagnent, les mesures/aides à mobiliser ainsi que les informations et liens utiles. Il s'adresse en particulier aux TPE, PME et aussi aux associations et salariés.

Commerces et stocks

Concernant les commerces, signalons la page 9 de ce guide qui apporte des pistes de solutions,  notamment aux commerçants alimentaires empêchés de travailler parce que les marchés sont fermés. On y trouve des offres et outils pour faciliter la vente en ligne à travers :

  • la mise en ligne d'un guide à destination des petites entreprises, afin qu’elles mobilisent au mieux les outils numériques à leur disposition dans cette situation exceptionnelle ;
  • le recensement non exhaustif de places de marché, services de livraison, services de paiement… proposant des offres gratuites ou à tarifs préférentiels et sans engagement, à destination des commerçants de proximité touchés par la crise.

Plus d'infos :  Economie.gouv-Ecommerce

Commerces et aides

Rappelons le principe du "zéro recette, zéro dépense" annoncé par la gouvernement dès le 24 mars pour les loyers, charges d'électricité, de gaz, d'électricité et, pour les situations les plus graves, les fonds de solidarité de 1 500 euros auprès de la direction générale des Finances publiques et de 2 000 euros auprès du conseil régional.

Signalons encore le recensement d'aides listées par le service Commerce de la ville, notamment les soutiens de la chambre départementale de commerce et d'industrie, de la chambre départementale de métiers et de l'artisanat, et du barreau des avocats.

Àla chambre de commerce et d'industrie régionale Paris Île-de-France, on accompagne et on informe sur  la mise en place du télétravail, le recours au chômage partiel, la gestion des relations avec clients, fournisseurs, banques... Le montage des dossiers de demande d'aides, le report de charges sociales et fiscales...

Pour que les commerçants puissent gérer les difficultés et préparer le maintien et la reprise de leur activité, la CCI a mis en place une offre de services DIGITALE (ateliers en webinat) :
 
À la chambre de métiers et de l'artisanat, on propose conseils et aide aux démarches
Courriel
Le site de la CMA94

Au barreau des avocats, on offre un service gratuit et solidaire aux entreprises, commerçants et artisans. Les professionnels déposant une demande sur le site sont rappelés par un avocat spécialisé pour une prestation juridique de 30 minutes.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires