Plus de saison pour les Mains vertes

Publiée le 27 avril 2020 - Mise à jour le 28 avril 2020

© Sylvain Lefeuvre

Conséquence du confinement, la 2e édition du Printemps des mains vertes et le lancement du concours des potagers, maisons et balcons fleuris, prévus le 25 avril, sont annulés. Retour sur un événement convivial, éducatif et ludique qui réunit les Vitriots pour la préservation de la nature en ville.

Avec 182 hectares de nature sur son territoire la direction Espaces verts de la ville se mobilise pour sensibiliser et transmettre les pratiques respectueuses de l'environnement. Acteur du « zéro phyto » depuis plus de 10 ans, Vitry a été primée par le label Terre saine en 2019 et classée en 3e position nationale pour la catégorie entretien, par l'Observatoire des villes vertes en 2020. Au-delà des actions menées par les agents, la protection de la nature urbaine est l'affaire de tous. Chaque saison, les Rendez-vous des mains vertes permettent à chacun d'apprendre et d'adopter les pratiques pour être acteur de la biodiversité de son territoire.

Le Printemps des mains vertes, temps fort de la nature en ville

À l'origine, le Rendez-vous annuel des mains vertes, lancé en 2004, réunissait les jardiniers expérimentés ou amateurs désireux de valoriser et d'échanger des compétences techniques horticoles pour entretenir leur espace naturel privé. Au fil des saisons, le rythme des rencontres s'est ouvert à la question de la végétalisation de l'espace public pour permettre à tous, et notamment à ceux qui n'ont pas accès à la nature, de développer des espaces de nature proches de chez eux.

Printemps, été, automne et hiver des mains vertes rassemblent près de 2 200 Vitriots. Le Printemps des mains vertes est le temps fort de l'année : associations, habitants, citoyens, jardiniers, amateurs, professionnels, acteurs engagés dans la préservation de l'environnement se saisissent de la question de la place du vivant dans la ville, au-delà de son espace privé. Pour Ève Moulin, responsable du pôle Animation nature et communication, les Vitriots témoignent d'une volonté de s'investir : "Ils ne veulent pas juste être des utilisateurs, mais des acteurs, et initier des pratiques comme la mise en place de circuits courts et de jardins partagés. Il y a donc un besoin, tout au long de l'année, de transmettre des pratiques de jardinage et de sensibiliser à la préservation et à la nécessité de la nature urbaine".

Le concours potagers, maisons et balcons fleuris a été revisité pour valoriser ces nouvelles pratiques. Au-delà de l'aspect esthétique de l'espace privé, la ville a souhaité mettre en avant les initiatives favorables à la biodiversité.

Suite aux dernières annonces gouvernementales, toute manifestation est annulée jusqu'à la mi-juillet. L’Été des mains vertes, programmé le 20 juin au parc du Coteau-Marcel-Rosette, autour du rucher pédagogique et de la découverte de la richesse de la flore spontanée vitriote, ne pourra également pas être maintenu. Si la situation sanitaire le permet, la direction Espaces verts vous propose de retrouver ces ateliers et beaucoup d’autres lors de l’Automne des mains vertes, samedi 26 septembre, au parc du Coteau-Marcel-Rosette.

Annulation du concours des potagers, maisons et balcons fleuris 

La situation de confinement n'étant pas la même pour tous, la direction Espaces verts a proposé de ne pas maintenir le concours alors que les conditions de sa préparation ne sont pas réunies ni équitables pour les habitants. Les agents, contraints de revoir les priorités du service, se mobilisent au fleurissement des parcs et des rues, pour accueillir au mieux la sortie des Vitriots.

Inauguration du bassin du parc Frédéric-Joliot-Curie

L'édition 2020 du Printemps des mains vertes prévue au parc Frédéric-Joliot-Curie devait en inaugurer le bassin. Les travaux lancés en 2018 visent à remettre à ciel ouvert la source de la Petite-Saussaie qui alimente le bassin du parc.

Ce projet de "renaturation" devrait, à termes, permettre de recréer un écosystème aquatique, support d’une grande diversité pour la flore et la faune. On aperçoit d’ailleurs déjà le retour prometteur des poules d’eau, des colverts ou encore de moules d’eau douce. Les Vitriots redécouvriront le parc Frédéric-Joliot-Curie avec une dimension de sensibilisation au patrimoine végétal et à sa faune renaissante.

Prochainement, les Vitriots pourront également découvrir une exposition, en extérieur, sur l'histoire du parc et ses grandes phases de mutation.

Adoptez votre passeport végétal !

Cette année, la campagne d’inscription au passeport végétal sera lancée le 1er juillet et durera jusqu’au 15 décembre, pour une mise en oeuvre des projets en mars 2021.

Myriam Moussa

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires