Centre municipal de santé : au service des Vitriots

Publiée le 25 mai 2020 - Mise à jour le 29 mai 2020

© Sylvain Lefeuvre

Le centre municipal de santé, mobilisé en première ligne pendant la crise sanitaire, s’est organisé pour assurer la continuité des soins pendant le confinement et reprend l’ensemble de ses consultations depuis le déconfinement. Entretien avec le docteur Claire Meignan, médecin-directrice.

Comment avez-vous organisé le centre de santé avec le confinement ?

Nous avons privilégié les consultations à distance, par téléphone ou téléconsultation en visio selon l’équipement informatique des usagers, ceci dès le début du confinement pour respecter au mieux l’obligation de rester chez soi. Nous avons acquis, dès le début de l’épidémie, six postes informatiques équipés de webcams. Nous proposons systématiquement à nos patients une consultation par téléphone ou en téléconsultation. Elle peut déboucher, selon leur état, sur un autre rendez-vous présentiel, ou une réévaluation à distance.
Le respect des gestes barrière est effectif avec plexiglas pour protéger les secrétaires, gel hydro-alcoolique dès l’accueil, distanciation des sièges en salle d’attente, port des masques demandé aux patients, port de masques chirurgicaux ou FFP2 par le personnel ainsi que surblouses et charlottes et espacement des rdv.
Les dentistes, qui ne pouvaient plus assurer que les urgences, se sont portés volontaires pour orienter les patients dès leur arrivée au centre et organiser les flux entrants et sortants. 

Vous avez reçu des patients soupçonnés ou atteints du covid ?

Oui, régulièrement. Au plus fort de la crise, en mars, avant que le centre Covid-19 ouvre à Vitry, nous avons reçu cent cinquante personnes susceptibles d’être atteintes en une semaine. Elles étaient examinées, pour certaines présentant une fièvre persistante, douleurs et gêne respiratoire, si nécessaire, dans un cabinet dédié. Dans les cas les plus graves, nous faisions appel au Samu. Depuis une semaine, moins de dix personnes suspectées de Covid ont été accueillies . 

Quelles dispositions avez-vous prises avec le déconfinement ?

L’ensemble des consultations a repris. La téléconsultation est encore utile pour les patients les plus fragiles ou ne nécessitant pas d’être examinés, en orthophonie, diététique, médecine générale par exemple. Cependant, à ce jour, deux tiers des actes se font en présentiel avec espacement des rendez-vous car il faut systématiquement nettoyer et aérer le cabinet quinze minutes après chaque passage. 
Il y a des particularités selon les disciplines. Les kinésithérapeutes peuvent demander des exercices aux patients et les observer sans les toucher mais ce n’est pas possible pour tous les cas. Comme tous les professionnels, ils disposent de masques, surblouses, visières, spray virucide. Concernant les dentistes, les préconisations émises par leur Conseil de l’ordre sont suivies à la lettre. Ils portent une combinaison intégrale, masque, visière, dispositif qui protège des vapeurs d’eau générées par leurs appareils. Sans énumérer toutes les spécialités, nous assumons à nouveau le maximum de soins. 
Et, chaque jour, la biologiste effectue des tests PCR écovillons nasal sur prescription médicale uniquement.

Christiane Grave

Centre municipal de santé

12-14, rue du Général-de-Gaulle

01 55 53 50 80

Prendre rendez-vous sur Doctolib

 
  • JABOL Yolande le 28/05/2020 à 17:43

    Bonjour, J'ai fait partie de ces patients suivis au centre et qui ont pu bénéficier des consultations à distance. Je remercie toutes les personnes avec lesquelles j'ai été en contact de l'accueil aux médecins qui m'ont suivie.J'ai repris les rendez-vous en présentiel et c'est bien organisé. [...]Lire la suite

  • rouffy le 26/05/2020 à 11:29

    bonjour, il vaudrait mieux mettre une photo où la personne a le masque sur le nez et non sous le menton, plus pédagogique . MerciLire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires