Réouverture progressive le 2 juin : les écoles se préparent

Publiée le 29 mai 2020 - Mise à jour le 31 mai 2020

Les 21 écoles élémentaires et 21 centres de loisirs primaires de Vitry rouvrent progressivement mardi 2 juin aux élèves prioritaires. Elles ont toutes été visitées pour organiser le détail du fonctionnement en toute sécurité. Reportage au groupe Cachin.

Diagnostics d'organisation

Au groupe scolaire Marcel-Cachin A et B, rendez-vous était donné lundi à 9h. Une visite qui aura été organisée dans l'ensemble des écoles en vue de leur réouverture le 2 juin aux élèves prioritaires des classes élémentaires, dans la mesure des possibilités d'organisation. “On va s'en sortir ! Ce qu'il faut, c'est séparer dans le temps le passage des enfants”, lance un participant.

Avant de mettre le pied dans quelques classes, l'échange très détaillé de chacun sur les diagnostics d'organisation se tient à l'extérieur. Il rassemble des représentants de parents d'élèves, le coordonnateur de l'inspection académique, les directrices des écoles, Célia Spitzer et Sabrina Damazie, et, pour la municipalité, les responsable et agent technique des écoles, la direction de l'Éducation, de la Prévention santé, des élus dont Dominique Étave, adjointe au maire en charge des Écoles, et Isabelle Ougier, conseillère municipale déléguée en charge des Centres de loisirs.

Des conditions d'accueil contraignantes

Au groupe scolaire Cachin, les directrices estiment pouvoir rouvrir 4 classes suffisamment grandes dans chaque école, en déménageant parfois le mobilier, pour recevoir 25 élèves prioritaires d'un côté, 19 de l'autre. “Ce qui me contraint, observe l'une d'elle, c'est l'implantation des toilettes dans l'école qui ne sont pas tous utilisables et le nombre d'enseignants qui seront disponibles.” Les classes seront constituées par groupe de niveau : 1 CP-CE1 et 3 classes multiniveaux.

Le souhait est de tenter de recevoir les élèves listés prioritaires par l’Éducation nationale. Un objectif d'accueil à temps complet ou partiel qui dépendra des contraintes d'organisation imposées par le protocole de l'Education nationale et de celles liées au personnel et aux locaux.

Hygiene rigoureuse

La ville a mis sur pied une équipe indispensable d'agents d’entretien pour les deux écoles. “Nous prévoyons 3 désinfections par jour des WC, des patères dans les couloirs et de toutes les surfaces de contact : les poignées de portes dans les classes, les fenêtres, interrupteurs, tables et chaises”, explique la responsable. Dans chaque classe, la ville prévoit gel, serviettes en papier et lingettes désinfectantes (les enfants devant, en plus, se laver les mains 4 fois par jour). L'Éducation nationale programme, elle, masque et gel pour le personnel.

Des “groupes-classes” pour éviter les contaminations

Les groupes d'enfants et leur circulation seront organisés pour éviter brassages, contacts et propagation du virus. Ainsi, les groupes-classes de 10 élèves maximum entreront et sortiront de l'école, de leur classe, des toilettes, de la cour à des heures différentes. Le même groupe sera conservé au centre de loisirs. La cour devrait être partagée en deux, les directrices ayant décidé de manger plus confortablement dehors en fonction de la météo (des serviettes de plage pourraient être demandées aux familles), l'enfant, une fois assis, garderait ainsi ses distances avec les autres pour y manger son panier-repas. Quant aux jeux dans la cour, “on y bannira a priori le ballon”, souligne-t-on.

“Il ne faut pas se faire d'illusion, avec toute cette organisation les enfants passeront 2h30 en classe...” Trois réunions de la communauté éducative à l’hôtel de ville se sont tenues pour cette délicate remise en route. Dans les bâtiments, désinfection et nettoyage complets sont renouvelés, marquage au sol et affichage sont réalisés. Le tout pour être prêt le 2 juin.

Gwénaël le Morzellec

Enfants prioritaires

La liste des critères des familles ayants droits de remettre leurs enfants à l’école le 2 juin a été exclusivement établie par l’Éducation nationale. Sont prioritaires les enfants dont les parents peuvent justifier d’un emploi de : soignant, pompier, personnel de justice, police, agent RATP/SNCF, enseignant.

À la demande du maire, les enfants dont les parents sont agents communaux et travaillent dans les écoles rouvertes ont été ajoutés à cette liste. Le principe du volontariat des familles a été retenu. Une fois ces enfants intégrés dans les groupes limités, les places restantes sont attribuées par les directions d’écoles après examen de chaque demande.

“Le nombre d’enfants par groupe et par école a été décidé avec l’Éducation nationale après la visite collective de tous les établissements de Vitry, en fonction de la configuration des locaux et du nombre d’enseignants et de personnels communaux disponibles”, rappelle Serge Grau, directeur général adjoint de la ville en charge des Écoles. La proportion de classes ouvertes à Vitry est à peu près la même que celle des autres villes sur l'ensemble du département souligne, quant à elle, la FCPE 94.

 
  • Carla le 07/06/2020 à 08:46

    Je trouve assez incroyable de réouvrir les parcs et les aires de jeux, de rouvrir le marché de Centre mais de laisser fermer les écoles maternelles. On sait aujourd'hui que les enfants ne sont pas vecteurs de la maladie. Ils ont besoin de retourner à l'école et les parents ont besoin de retrouver un [...]Lire la suite

  • Residente le 30/05/2020 à 11:48

    Un service prioritaire élargi est attendu par beaucoup de parents dans cette ville. Les familles monoparentales, les entrepreneurs, commerçants, restaurateurs... sont laissés à l'abandon!La crise économique n'est pas loin et ce n'est pas à Vitry que l'on prend soin des travailleurs...Je suis [...]Lire la suite

  • Yohann le 30/05/2020 à 10:06

    je félicite votre décision de ne pas rouvrir les écoles maternelles. Le retour de nos enfants en primaire n’est pas de votre fait et vous devez vous plier aux prérogatives nationales. Par contre, que faites vous pour les autres enfants? Ceux-ci sont de votre ressort. Vitry jouit de pléthore de [...]Lire la suite

  • mathilde le 29/05/2020 à 11:02

    Bonjour,Suite aux annonces du gouvernement les règles s'assouplissent même en Ile de France.Pourriez-vous nous indiquer pour les élèves de maternelles :- si les centres de loisirs vont se tenir en juillet & août, - si les colonies de vacances vont pouvoir être maintenues durant les [...]Lire la suite

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 2 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires