Atelier marionnette avec le Studio théâtre

Publiée le 21 juillet 2020 - Mise à jour le 21 juillet 2020

Pendant toute la semaine du 20 au 24 juillet, le Studio théâtre de Vitry accueille 14 enfants de l'association les Couleurs de la dalle, pour un atelier marionnette, avec le marionnettiste Christophe Hanon.

"Il y avait même une liste d'attente !" commente Sadio de l'association les Couleurs de la dalle, soulignant l'enthousiasme que la proposition a emporté auprès des adhérents. Un engouement compréhensible puisque l'atelier proposé par le Studio théâtre de Vitry invite à la création et à l'animation de marionnettes portées.

En outre, l'apprentissage théorique et pratique le matin est complété certains après-midi par des spectacles, le mercredi 22 juillet au nouveau Gare au théâtre et les jeudi 23 et vendredi 24 juillet, sur la place devant l'école Montesquieu, avec Polichinelle contre-attaque !, créé et interprété par Christophe Hanon.

Draps, ficelles, éponges, pinces à linges...

Lundi, les jeunes de 7 à 14 ans ont donc construit eux-mêmes leurs marionnettes avec des objets de récupération, draps, ficelles, éponges, pinces à linges "un atelier propre sans colle et avec des matériaux de recyclage, insiste Christophe Hanon. Par soucis écologique bien entendu, mais également pour montrer aux enfants qu'ils peuvent recommencer chez eux, avec peu de choses, pour jouer seul ou avec leurs frères et sœurs. Il faut encourager leur créativité". Un côté récup qui n'échappe pas aux petits apprentis "On peut faire des marionnettes avec plusieurs choses, explique Mohamed, avec de la mousse et même des chaussettes !" et puis complète Yonedy, "ça permet aussi d'exprimer ses sentiments", et poursuit Aymane "on peut également gagner sa vie avec des marionnettes".

Echanger, partager

Et de fait, avec peu les enfants ont fait des merveilles, ici un pirate là un chirurgien, certains pantins sourient d'autres rient, une belle brochette de personnages qui seront peaufinées tout au long de la semaine au grès de la fantaisie de chacun, et seront animés par leurs créateurs vendredi pour un petit spectacle écrit collectivement. "Certains enfants sont timides et cet atelier leur permet de s'exprimer dans le groupe, de s'intégrer, d'apprendre à échanger et prendre la parole" se réjouit Marie Angélique, parent accompagnateur pour l'association. S'exprimer mais également se concentrer  rappelle Christophe Hanon aux enfants, leur demandant d'improviser des scénettes muettes en manipulant des éponges ! Consigne que les jeunes respectent avec le plus grand sérieux.

Sylvaine Jeminet

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires