Révocation crainte au dépôt de bus RATP

Publiée le 01 septembre 2020 - Mise à jour le 03 septembre 2020

Alex, salarié et représentant du personnel CGT du centre bus RATP de Vitry, annonce avoir eu l’information le 25 août, pendant ses congés, de la décision de sa révocation par la direction de l’établissement de transport public, et prévient qu’il « se battra contre cette injustice jusqu’au tribunal administratif ».

Alex, salarié et représentant du personnel CGT du centre bus RATP de Vitry, annonce avoir eu l’information le 25 août, pendant ses congés, de sa révocation par la direction de l’établissement de transport public. « On me reproche, dit-il, d’avoir organisé et participer au blocage du centre bus pendant le mouvement social de l’hiver dernier et tenu une permanence syndicale pendant la période d'épidémie où je n’aurais pas respecté les mesures barrières. Soit le 26 mai, en période de déconfinement, lors d’une réunion à la demande des salariés qui étaient inquiets et interrogatifs sur la reprise du travail, le chômage partiel et la garde des enfants. » Le syndicaliste annonce qu’il « se battra contre cette injustice jusqu’au tribunal administratif ». Quatre personnes avaient été sanctionnées à la suite de la grève de décembre-janvier.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires