Rencontre avec l’emploi

Publiée le 01 octobre 2020 - Mise à jour le 12 octobre 2020

© Sylvain Lefeuvre

Le public a rejoint, malgré la pluie, la rencontre organisée par Pôle emploi sous les dômes d’accueil en plastique, le 29 septembre, au mail Saint-Germain.

Pôle emploi n’avait pas lésiné sur les moyens au village « Place de l’emploi et formation ». Avec ses partenaires et entreprises, une cinquantaine de professionnels de l’emploi et l’insertion ont reçu 260 habitants, plutôt jeunes, en quête d’emploi, de formation, de découvertes des métiers, le 29 septembre sur le mail Saint-Germain, avenue de l’Abbé-Roger-Derry.

Une centaine de postes à pourvoir

Ce forum, organisé dans le cadre du plan régional d’insertion pour la jeunesse des quartiers populaires et du plan pauvreté, permettait de rencontrer des conseillers en formation, insertion, de participer à des ateliers CV et de pouvoir candidater à de nombreux postes de manutention, de commerciaux ou de la grande distribution.

« Attendez, je cours chez moi chercher mon CV », lançait une habitante du quartier aux conseillers du stand à l’entrée du village « Place de l’emploi et formation », marquée par de grands drapeaux. Là, le panneau d’offres d’emploi, souvent photographié, et le dôme job dating, où une file fluide menait à l’un des 12 recruteurs qui proposaient une centaine de postes, ont été tout particulièrement appréciés.

Sur la petite table ronde de Carrefour, une grosse vingtaine de CV s’empilaient déjà vers 16h. À Qualipel (Free), sept personnes allaient être rappelées pour un second entretien dans la semaine ou d’ici fin octobre, à Petit Karlito, mini-crèche, une candidate à un poste d’entretien avait déjà un rendez-vous dès le lendemain, à Grand-Orly Seine Bièvre, six personnes candidates à des emplois en insertion devaient être recontactées très rapidement afin de transmettre leur CV aux entreprises qui construisent le métro de la ligne 15.

Témoignages

Diédi, 19 ans, fraîchement diplômé du bac, est venu chercher du soutien chez un des partenaires de Pôle emploi, Jeunes solidaires, qui l’oriente. Il veut trouver un employeur pour entamer des études en alternance en BTS MCO. « Deux premiers entretiens n’ont pas abouti, l’école m’a laissé 6 mois pour trouver, car c’est plus difficile avec la crise covid... »

Jean-Baptiste, 19 ans, trouve « super cool cette rencontre qui donne des opportunités ». Il n’a pu entrer en BTS PME après son bac pro vente parce qu’il n’y avait plus de place dans la filière, et il est aujourd’hui résolu. « Mon plan B, c’est trouver un emploi en attendant de retenter la poursuite de mes études l’an prochain. »

Zeaïda, 22 ans, qui veut reprendre le métier de caissière qu’elle a tenu 3 ans, trouve cette rencontre plutôt pratique. « Je viens de voir les recruteuses de Lidl et Carrefour quelques minutes. D’habitude, et depuis 6 mois, ça me prend beaucoup de temps de chercher un travail, je sors souvent pour déposer mon CV dans les villes alentours. »

Moussa, 30 ans, ex-sans-papiers régularisé depuis peu, est archi motivé, et parle de ses expériences dans la maçonnerie et le nettoyage pendant les jobs dating qu’il enchaîne. Il espère quitter la précarité, « décrocher l’emploi pour avancer dans la vie ».

Gergana, 35 ans, avec le niveau bac plus 5 de son master en finance, cherche un travail depuis 3 ans, mais n’a trouvé ici aucun poste qui l’intéresse. « Mais on m’a soufflé l’idée d’un poste en insertion dans la banque, ça pourrait m’aider à repérer ce que je pourrais améliorer ».

 Gwénaël le Morzellec

Un demandeurs sur dix a moins de 26 ans
C’est à cause d’une proportion plus forte qu’ailleurs de personnes à la recherche d’emploi de moins de 26 ans, que Pôle emploi a convoqué la Tournée de l’emploi. Ouverte à tous, elle s’adresse plus particulièrement aux jeunes. « Le nombre de jeunes inscrits progresse et leur embauche ralentit de façon notable avec la crise liée à la pandémie », estime Nathalie Cuna, directrice de Pôle emploi, malgré la prise en compte du phénomène cyclique des inscriptions de septembre, une fois finie l’école et les vacances.
Ainsi, fin  août, 10 332 personnes étaient inscrites à Pôle emploi à Vitry dont une sur dix avait moins 26 ans. Et le nombre de ces dernières a encore augmenté de 300 en l’espace des trois récentes semaines.
> Pôle Emploi

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires