MMA, première compétition officielle à Vitry

Publiée le 09 octobre 2020 - Mise à jour le 13 octobre 2020

La première compétition officielle de MMA s’est déroulée à Vitry le 8 octobre. © Sylvain Lefeuvre

Le MMA est désormais un sport reconnu, la première compétition officielle s’est déroulée à Vitry le 8 octobre et c’était vraiment historique. La France s'affirme, avec, notamment, le Vitriot Mickaël Lebout.

Il est 19 heures, et la foule postée devant les portes du palais des sports est impatiente, bouillante. Et pour cause, cette soirée du jeudi 8 octobre verra la première compétition officielle de MMA en France organisée sous l’impulsion du club Obyfght et de son dirigeant Abdel Khaznadji. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu avait fait le déplacement, accueillie à son arrivée par Pierre Bell-Lloch, maire de Vitry.

Thierry un fan nous précise : « C’est énorme dans le monde et particulièrement aux USA, on ne pouvait plus avec la Thaïlande rester le seul pays à dire non à ce sport. »

La force du MMA est de combiner tous les sports de combat en un seul : lutte et judo pour les phases au sol, les coups de pied du kick boxing ou du karaté et les corps à corps pour la boxe anglaise.

Les gradins se remplissent très vite, le public est à 80 % masculin, jeune et très métissé. Ici pas de ring, mais une cage dans laquelle vont s’affronter 12 fighters durant 3 rounds de 5 minutes. À Vitry, la vedette, c’est le très expérimenté Mickael Lebout, star de l’UFC. On attend beaucoup aussi le premier combat en MMA de la Val-de-Marnaise Laëtitia Blot, championne de judo et de lutte.

Les combats débutent enfin

Lumières dignes d’un concert, hip-hop à fond et speakers à l’ancienne font patienter la foule. Après une heure de retard pour d’ultimes vérifications, notamment sur la solidité de la cage, et en présence de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, et de nombreux champions d’arts martiaux, les combats débutent enfin.

Six français affrontent le reste du monde, et l’histoire retiendra que la première victoire officielle en MMA en France est signée Pierre Rouvière grâce à un coup de pied retourné dans le foie de l’arménien Ben Zakar. Kevin Fall obtient un match nul contre le belge Di Franco, Karim Ghaldji, qui vient du kick-boxing, terrasse son adversaire brésilien au sol. L’intensité monte avec Alioune Nahaye d’Obyfight qui met KO son adversaire espagnol. Le public explose, mais le meilleur est à venir.

Guerrière Val-de-Marnaise

Il ne fallait pas louper le début du match de Laëtitia Blot, car en 1m28s elle met KO son adversaire portugaise débordée par la technique de l’ancienne judoka. La guerrière de 37 ans signe une entrée fracassante dans le monde du MMA.

Vitry, c'est ma France

Ne reste plus à Mickaël Lebout, le Vitriot, qu'à gravir la montagne portugaise Joao Bonfim. Trop fort tactiquement, le Vitriot domine au sol son adversaire.

Le champion, son neveu dans les bras, explose de joie : « Vitry, c’est ma France, une France ouverte, multiculturelle, je suis fou de bonheur que la première soirée officielle de MMA se passe chez moi, ici, devant mes copains, ma famille ! »

Il faut noter l’excellent état d’esprit général dans les gradins et le respect profond entre fighters.

Willy Richert

MMA GP, tous les résultats :
Pierre Rouvière bat Ben Zakar par TKO au 2e round
Kevin Fall et Nicolas Di Franco font match nul
Karim Ghajji bat Wallace Felipe par soumission au 2e round
Alioune Nahaye bat David Moura par KO au 3e round
Laetitia Blot bat Silvia Nascimento par TKO au 1er round
Mickael Lebout bat Joao Bonfim par soumission au 1er round

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires