Loutfy Mnemoi engagé solidaire

Publiée le 23 décembre 2020 - Mise à jour le 23 décembre 2020

Loutfy Mnemoi président de l’OMJ, un engagé solidaire. © Alexandre Bonnemaison

Loutfy Mnemoi a l’enthousiasme, le réseau, les compétences, mais, il le répète à l’envi : il ne peut pas régler tous les problèmes des jeunes de Vitry comme par magie. Rencontre avec le président de l’OMJ, un engagé solidaire, surtout pas solitaire.

“Harouna Soukouna et Brahim Aboussou vont nous rejoindre”, prévient-il, dès le début de l’entretien. Pour Loutfy, pas question de se raconter seul, comprendre sans eux, ses deux potes de toujours, de l’école Marcel-Cachin, ceux pour lesquels il s’assure qu’on écrira les noms en aussi grosses lettres que le sien.

Et pour cause, l’idée de leur association Vers l’avant a émergé de leurs trois cerveaux en ébullition “un soir, dans la petite chambre de Brahim”, plaisante Loutfy, qui sait à quel point ce cliché de la banlieue pourrait attendrir.

Animateur, grand frère, voisin...

Ces trois-là ont gagné leur crédibilité avec des diplômes, certes, mais aussi avec leur expérience du terrain dans le quartier des Malassis, dans celle qu’ils appellent “la cité bleue”, où ils ont rempli tour à tour le rôle d’animateur, de grand frère, de voisin. Des vrais impliqués qui gardent le sourire malgré les masques.

“Tu ne me prends pas en pied ? C’est dommage, j’ai mis une belle paire [de baskets] aujourd’hui !” lance-t-il, les yeux rieurs, au photographe pendant la séance.

Une priorité, l'aide alimentaire

Sérieux et décontraction, les deux facettes de Loutfy qui, après s’être consacré à sa passion pour le foot, a trouvé dans le social une carrière qui convenait à ses épaules, bien carrées, comme ses idées.

“On ne peut pas organiser grand-chose en ce moment. La priorité, c’est l’aide alimentaire. Alors on distribue des denrées de première nécessité dans le maximum de quartiers (Coteau/Malassis, Mario-Capra/Commune-de-Paris et Henri-Barbusse) en s’appuyant sur les associations déjà bien implantées localement comme Instinct prodige, Vitry’hope, l’ASCV, le collectif Vitry en vrai, l’ESV…”

Son association Vers l’avant, pilotée “à trois”, a été, au départ, lancée pour combler un vide. “Pour les plus de 15 ans, il n’y avait rien dans le quartier. On ne peut pas reprocher aux jeunes de traîner dans les halls d’immeuble s’ils n’ont pas d’autre lieu pour le faire”, argumente Brahim.

Vers l'avant : une association tout azimut

C’est pourquoi, outre des opérations de solidarité, distributions de colis alimentaires, maraudes, il y a désormais, aux Malassis, une équipe de futsal qui s’entraîne chaque semaine, de l’aide aux devoirs pour tous les âges, une permanence pour les tâches administratives et une foule de sorties pendant les vacances, comme cet été où les jeunes se bousculaient pour s’inscrire.

Pour Loutfy, la mission ne s’arrête pas là puisqu’il a été élu président de l’Office municipal de la jeunesse (OMJ) en octobre 2020 avec l’objectif de rassembler toutes les bonnes volontés. “Il y a beaucoup d’associations, petites et grandes, qui agissent en faveur de la jeunesse à Vitry. Mon travail, c’est de les mettre en contact, de leur permettre de monter des projets ensemble.” Une synergie que les trois acolytes espèrent déjà voir à l’œuvre aux prochaines Fêtes du lilas.

“L’année 2020 a vraiment été belle pour moi”, confie-t-il, fier de multiplier les casquettes. “Je siège au conseil d’administration du CCAS. Mais je m’arrête là, on ne peut pas tout faire en même temps”, précise-t-il, la tête froide. Et le regard déterminé de son modèle, Robin des Bois.

Portrait réalisé par Katrin Acou-Bouaziz

Repères :
13 octobre 1995 : naissance à Paris XIIIe, 3e d’une fratrie de 5 enfants, 4 frères et une sœur.
2006 : Loutfy entre en sport-études (section football) à Chérioux avec le club CFFP.
2016 : après un bac comptabilité (2014), il obtient son BTS assistant manager.
2018 : Loutfy, Brahim et Harouna créent l’association Vers l’avant.
2019 : Loufty obtient un BTS comptabilité gestion.
Octobre 2020 : Loutfy est élu président de l’OMJ (avec Harouna comme trésorier) et siège au conseil d’administration du CCAS.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires