Marcel-Cachin fait son cinéma

Publiée le 29 mars 2021 - Mise à jour le 31 mars 2021

© Sylvain Lefeuvre

Les 3 Cinés accueillent les dispositifs scolaires d'éducation à l'image, tout au long de l'année. Fermés en raison de la crise sanitaire, c'est dans les écoles que ses agents se déplacent pour distiller aux plus jeunes la passion du 7e art.

« On va réaliser un film ? c’est super ! » Les élèves de CE2 de Thierry Thollot, maître à l'école Marcel-Cachin, sont excités mais concentrés. Par groupe de 5, ils vont en deux heures inventer une histoire, choisir les images, le bruitage, la musique et enregistrer leurs voix.

Résultat, un vrai film de quelques secondes encadré par l’équipe des 3 Cinés Robespierre. Le principe est simple : grâce à la table magique mashup [mash = mélanger ou mixer]. Cette table numérique lit des cartes où sont mémorisées quelques secondes d’images, des tramways futuristes ou des gros plans de personnes par exemple, de la musique et des bruitages. Reste alors aux enfants à mixer en direct ces éléments en déposant simplement les cartes dans l’ordre.

Si le groupe de Clément s’attaque à une relecture de Robin des Bois, Louis et ses camarades ont opté pour une histoire de magiciens végans : « C’est super car on fait tout nous-même, de l’histoire au choix de la musique ! » s’enthousiasme Louis, réalisateur en herbe. Les encadrants n’ont pas le temps de souffler entre écriture du scénario, choix des images et enregistrement en direct, mais comme le précise Natacha Juniot des 3 Cinés Robespierre :

« Quand on demande aux enfants de créer, de s’investir, et qu’ils voient le résultat en deux heures, ils sont partis prenantes. »

Et c’est vrai que la magie du cinéma aidant, chaque élève trouve sa place, donne son avis et participe à cet atelier mené dans la décontraction, mais très bien cadré par l’équipe des 3 Cinés Robespierre. « Nous sommes ravis d’apporter cette éducation aux images dans les écoles alors que nous sommes fermés », conclut Natacha. Ce sont plus de 77 classes de la ville qui découvriront, d’ici la fin du mois d’avril, cette table magique.     


Willy Richert

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires