Viet quyen dao toujours présent

Publiée le 21 avril 2021 - Mise à jour le 21 avril 2021

Pratiquement pas de rupture de pratique sportive à la section ESV d’art martial viet quyen dao qui assure ses séances, dehors, sur le stade, depuis des mois.

Une fois l’autorisation donnée, ils n’ont pas redouté de s’échauffer et de pratiquer leur art martial dehors, et d’oublier le confort du dojo du stade Péri, fermé pour cause de covid. À la section de l’ESV viet quyen dao, fusion d’arts martiaux enseignée dans le monde, les cours n’ont pratiquement pas cessé, ils se sont simplement poursuivis sur la pelouse du stade, mise à disposition par la ville. Même quand le froid mordait. Et, un peu à l’abri dans les tribunes, même quand la pluie tombait.

Entraînement en plein-air

Aujourd’hui, premier vendredi des vacances de printemps, dans le ciel tourmenté dominent le soleil et le vent, et c’est le grand luxe pour 6 enfants et adolescents vitriots qui n’ont pas eu peur de la fraicheur (11°C). Ils peuvent compter, pour les encadrer, sur deux de leurs entraîneurs bénévoles, Nasser, Gérard (maître Cuu), plus Manu leur adjoint. Ce dernier, encore en tenue de travail, à peine sorti de sa journée de boulot commencée tôt, a l’œil sur les premiers échauffements de la séance démarrés au gros tapis d’athlétisme libre puis sur les assouplissements dans l’herbe et sur les techniques de contact avec partenaire.

« Maintenant, je veux voir vos chassés bas, en face de votre partenaire », réclame Gérard Bonnal, qui rappelle en apparté les origines de cet art martial vieux de 45 ans, « une discipline poing coude genou sol inspirée, entre autres, de la boxe thaï, anglaise et du karaté japonais d’Okinawa ».

Esprit familial

« D’habitude, ils sont plutôt 12 ou plus, mais le week-end dernier on était 25 parents et enfants, il est vrai qu’on avait promis les œufs de Pâques », précise Nasser Hamma, qui a découvert la section à son origine en 2007 sans plus la quitter.

« Une de nos originalités, c’est notre esprit familial. Les enfants s’inscrivent puis leurs parents, d’abord accompagnateurs. Un tiers des 70 adhérents sont des adultes et parents ! » 

Au viet quyen dao, on aime non seulement ce sport de défense, mais aussi les fêtes chaleureuses qui ponctuent la saison. 

Maé, 16 ans, aux côtés d’enfants de 8-12 ans, profite ainsi des vacances pour venir encore plus souvent que d’habitude. Elle apprécie la présence de la section sportive, contre vents et marées, alors qu’ailleurs les rythmes chavirent. « Au lycée, c’est en semi-présentiel, alors j’aime avoir comme objectif ce rendez-vous ici, pour me défouler et faire autre chose que réfléchir, étudier. »

Gwénaël le Morzellec

ESV viet quyen dao
Stade Péri, les mercredis et samedis 16-18h dès la reprise scolaire
Plus auprès de Nasser 06 61 79 67 07 ou Gérard 06 25 05 68 15

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires