Réajustement de l’exécutif

Publiée le 03 mai 2021 - Mise à jour le 05 mai 2021

De gauche à droite : Laurence Jeanne, conseillère municipale déléguée - Djamel Hamani, 7e adjoint au maire - Sophia Camélia Amimeur, conseillère municipale déléguée - Luc Ladire, 1er adjoint au maire - Salima Souih 6e adjointe au maire – Fati Konaté 4e adjointe au maire.

L’équipe municipale procède à un réajustement de l’exécutif, voté lors de la séance du conseil municipal du 30 avril. L’objectif : maintenir mobilisation et engagement à la hauteur de la réponse aux besoins des Vitriots et des défis à relever pour Vitry.

La séance du conseil municipal du 30 avril a acté un réajustement de l’exécutif municipal. Pour des raisons de santé, Mme Catherine Su, 6e adjointe au maire, est amenée à se mettre en retrait de la vie politique jusqu’à son rétablissement.

M. Djamel Hamani, 1er adjoint au maire, a repris son activité professionnelle dans la recherche médicale.
Il convenait donc de proposer l’élection de deux nouveaux adjoints au maire.

Le logement social reste un ciment social

Luc Ladire, proposé par le groupe Communiste, républicain et citoyen (CRC) au poste de 1er adjoint, a été élu à la majorité absolue. Il s’est vu confier la délégation Accès au logement et à la vie citoyenne. Né à Paris dans le XXe arrondissement, et ayant grandi dans les quartiers populaires de Vitry, imprégné des luttes antiracistes, il conserve les domaines de la Jeunesse et la mission locale, auxquels s’ajoutent l’habitat, le logement et la gestion urbaine de proximité.

“Les défis que nous relevons au quotidien à Vitry-sur-Seine nous imposent de mettre en place l’architecture la plus solide possible, la plus adaptée aux besoins de la ville au potentiel infini, a-t-il déclaré lors de son élection. En ligne de mire de mon mandat, le logement social, un élément fondateur de notre ciment social et territorial, qui reste et restera un vecteur de protection des conditions de vie des habitants, un droit et un service public préservé et défendu”, évoquant les combats à mener, notamment contre la loi ELAN ou pour l’opération d’intérêt national des Ardoines.

Djamel Hamani (groupe CRC), qui reste impliqué au sein de la majorité municipale, a été élu au poste de 7e adjoint, et c’est vu confier la délégation Démocratie municipale. Il sera chargé des travaux du conseil municipal et des relations avec les conseillers municipaux.

Salima Souih, du groupe Europe écologie les Verts, a été désignée 6e adjointe en remplacement de Catherine Su, sur les mêmes délégations : Végétalisation et biodiversité.

“J’ai la volonté de faire de Vitry une des villes les plus avancées sur la préservation des espaces de nature, et de poursuivre dans la continuité la mission entreprise”, a-t-elle déclaré.

Enfin, une nouvelle conseillère déléguée apparaît dans l’exécutif : Sophia Camélia Amimeur (CRC) en charge de l’Enseignement secondaire et supérieur.


Nouvelle répartition des délégations

Ce réajustement a aussi été l’occasion d’une nouvelle répartition des délégations entre plusieurs adjoints :

  • M. le Maire prend en charge l’Aménagement, le renouvellement urbain et foncier ;
  • Fatmata Konaté, 4e adjointe déléguée à la Culture et la communication, se voit confier également la participation citoyenne ;
  • Laurence Jeanne, conseillère municipale déléguée à l’Insertion populaire, se consacrera aussi aux anciens combattants et au devoir de mémoire ;
  • Maeva Durand, conseillère municipale déléguée à la Lutte contre les discriminations, prend en charge l’aire d’accueil des gens du voyage.

Constitution du conseil municipal


Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires