10 ans de Livres en luttes

Publiée le 10 mai 2022 - Mise à jour le 10 mai 2022

Pour souffler ses dix premières bougies, l'association Livres en luttes conviait adhérents et Vitriots, ce dimanche 8 mai, à une journée d'échanges et de partages sur l'esplanade du théâtre Jean-Vilar. Un moment joyeux, gage d'une décennie bien remplie, placé sous le signe du soleil estival.

Créée en 2012, l’association Livres en luttes fêtait ses 10 ans dimanche 8 mai, au théâtre Jean-Vilar.

L’association compte aujourd'hui 4 salarié·e·s à mi-temps et 4 librairies (Vitry-sur-Seine en 2016, Montreuil, Champigny et Lons-le-Saunier) auxquelles s'ajoutent 3 locaux de stockage qui abritent quelque 150 000 livres reçus en don !

« Ces ouvrages d'occasion sont vendus à des prix accessibles, explique le créateur de l'association, Robert Séguéla, en soutien à des journaux indépendants et à la création artistique. »

Une manière, non seulement de défendre le livre, la lecture et la culture pour tous, mais aussi de rester solidaire, comme avec l'édition du livre d'artiste d'Alain Heurtier, « Encore un peu, beaucoup d'Humanité », vendu au profit du journal éponyme.

C'est donc avec une certaine assurance et sérénité que Robert Séguéla peut égrener les nombreuses actions menées par Livres en luttes depuis sa création : vente de livres en librairie, mais également lors de manifestations militantes, organisation de rencontres-débats tous les deux mois avec des auteur·e·s et/ou des chercheur·euse·s ou de soirées aux 3 Cinés Robespierre et du lancement du festival du Roman noir et social en 2019... 

Autant d'événements qui, à chaque fois, s'attachent à faire le lien avec d'autres structures ou associations, créant un véritable tissu de compagnonnage. Preuve en était encore, ce 8 mai, avec la dizaine d'associations invitées qui tenaient un stand sur l'esplanade.

« Une fête, s'amuse Robert Séguéla, ça ne se fait jamais seul ! »

La centaine de personnes venue savourer le midi une grande paella pourrait aussi en témoigner tout comme le public venu profiter de la scène musicale qui a vu se succéder le chanteur guitariste trompettiste Calann, Noël et son santour, et la chorale L'ut en Chœur.

La journée s'est achevée par une rencontre avec des historiens autour du 8 mai 1945. « Il est important que nous connaissions mieux notre propre histoire », insistait Robert Séguéla, rappelant ainsi que l'association s'inscrivait dans une démarche d'éducation populaire.
 

Sylvaine Jeminet

 

Pour acheter, donner ou adhérer :
Librairie associative Livres en luttes
62, av. Guy-Môquet
ouverte du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 15h à 19h,
et le samedi de 10h à 13h et de 15h à 19h.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires