Formations au nouveau campus Galois

Publiée le 20 mai 2022 - Mise à jour le 24 mai 2022

Le campus Galois inaugure à Vitry son activité formation insertion.

Neuf stagiaires du nouveau campus Galois, rue Lucien-Français, se sont vu remettre leur CDI, le 19 mai, à l’occasion de l’inauguration du centre.

Ouvert depuis janvier, le campus Galois, centre de formation et d’insertion, a remis à 9 des 13 premiers stagiaires leur attestation de réussite de formation et… leur contrat signé à durée indéterminée. Un moment, point d’orgue de l’inauguration du centre, implanté dans les bâtiments de l’ancienne direction départementale de l’Équipement (DDE), rue Lucien-Français.

Campus de formation et prochain CFA

Ce campus, issu du groupe Évariste, fédération de PME de proximité au service des collectivités et d’entreprises situées en Île-de-France aux savoir-faire multiples et complémentaires, a pour ambition d’accueillir de former des personnes éloignées de l’emploi pour faciliter leur insertion, et également de former en continu les salariés d’entreprises. À terme, il recevra une cinquantaine de stagiaires chaque jour, et compte ouvrir un CFA en septembre prochain. Sa stratégie est de fournir un emploi aux stagiaires à leur sortie de formation, en s’appuyant sur les besoins des entreprises partenaires en quête de 250 postes à pourvoir sur des métiers en tension.

Ouvriers paysagistes

Les espaces verts entourant le bâtiment du campus Galois rafraîchi depuis le départ de la DDE avaient très belle mine jeudi : sur un terreau fraîchement déposé, le long d’arbustes encore menus, d’élégants tuteurs indiquaient, ici un ibiscus, là un laurier, un forsythia, un buis… Et pour cause, les 13 stagiaires avaient mis la main à la pâte, au cours de leur formation d’ouvriers paysagistes. Ces habitants du Val-de-Marne, pour nombre d’entre eux, d’origine étrangère, réfugiés, demandeurs d’emploi, y ont suivi collectivement une préparation opérationnelle à l’emploi.

« Nouvelle vie de salarié rémunéré régulièrement »

Jimmy, 49 ans, sans travail depuis six années, s’occupant de ses parents, prévoit d’ici une semaine de démarrer « une nouvelle vie de salarié rémunéré régulièrement et de mieux vivre qu’avant ». Entre les deux, 11 semaines de formation lui ont déjà imprimé un rythme soutenu pour intégrer de multiples enseignements – en français, maths, géométrie, sécurité, outillage.

À ses côtés, Scandel, qui a multiplié les métiers depuis son départ de Roumanie en 2009, se réjouit de cette formation qui lui a mis le pied à l’étrier pour rejoindre un emploi plus durable.

Ibrahim, réfugié, fuyant l’Afrique de l’Est, survivant d’un séjour prolongé en Libye, puis traversant l’Italie, a remercié, au micro, les intervenants « pour cette bonne nouvelle du contrat ».

Une centaine de partenaires, acteurs de l’emploi, entrepreneurs, réunis pour la remise des attestations de réussite, de contrat et pour l’inauguration du campus, entouraient le directeur du campus Galois, Nicolas Lonjou, le maire de Vitry, Pierre Bell-Lloch, et le président du conseil départemental, Olivier Capitanio.

Ils ont respectivement salué la démarche : « sur mesure qui permet l’ascenseur social », « ouvrant la commande publique et immédiatement utile aux habitants », « assurant une sortie durable de la précarité ».

Deux nouvelles formations ont démarré au campus courant mai.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires