Goûter dansant des retraités

Publiée le 23 juin 2022 - Mise à jour le 24 juin 2022

160 Vitriots et Vitriotes ont répondu à l’appel de la mairie pour profiter du premier goûter dansant organisé par le service Vie sociale, accueil et information aux retraités.

« Nous, on attend le disco. » Jeanine et ses copines sirotent leur verre de cidre et tendent l’oreille au moindre début de morceau : « C’est Claude Barzotti ça ? » « Mais non c’est Moustaki ! » L’ambiance est décontractée à la résidence Paul-et-Noémi-Froment ce lundi 20 juin.

Initialement prévu au Kilowatt, ce goûter dansant se déroule donc ici, pour cause de canicule, dans une salle climatisée avec accès au jardin de la résidence.

« L’accueil du CCAS et des équipes est super. C’est la vie qui reprend après ces longs mois d’isolement ! » nous confie Cathy, venue avec ses copines vietnamiennes.

Le groupe IDHEM enflamme le dancefloor avec une version rythmée de « Couleur café ». « Il est bon ce groupe, cela nous change de l’accordéon. Le violon est excellent ! »

Les retraités évoluent, ils sont bénévoles dans les associations, pratiquent le sport, et la génération du baby-boom ne jure que « par le rock et les tubes des années 80, j’adore ça ! » s’enthousiasme Dominique, infirmière à la retraite depuis six petits mois.

« Je regrette le Kilowatt, ça aurait été sympa, mais je comprends le choix de la mairie avec cette chaleur. Je suis venue avec mes copines du club philo et je fais aussi de nouvelles connaissances comme Nadia. »

Nadia habite près du 8-Mai-1945 et elle, sa marotte, « c’est le reggae ! »

Leurs deux amies attablées valident l’idée mais ne peuvent pas aller danser pour cause de genoux fatigués ; l’une s’est blessée en recevant sur sa jambe la balançoire de son petit-fils et la seconde en faisant du ski, mais profite comme tous de ce moment privilégié.

Willy Richert

  

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires