Quand la mairie se transforme en salle d’e-sport

Publiée le 20 juillet 2022 - Mise à jour le 26 juillet 2022

Deuxième année d’e-sport à la mairie de Vitry. Dans le cadre de l’été sportif, la municipalité renouvelait l’expérience du 4 au 15 juillet, en collaboration avec la structure ArmaTeam. Soit deux semaines numériques de découverte, de passion et de compétition.

“On doit faire des quêtes et monter des levels. S'il y a des boss, on doit les tuer, et c’est comme ça qu’on gagne des points !” Ladj et Mamadou ont 12 ans, ils sont cousins. Ce mardi 12 juillet, sur les ordinateurs mis à disposition par la ville, ils font tourner un game One Piece sur Roblox, un jeu multijoueur destiné aux plus jeunes. “J'ai pas d'ordi chez moi donc quand je viens, ça me permet de jouer”, explique Ladj, déjà venu l’année dernière.

Pour de nombreux enfants qui n’ont pas accès aux consoles et jeux-vidéos, ces deux premières semaines de vacances sont une belle opportunité.

“La fracture numérique, on l’a remarquée assez vite, explique Edouard Fox, responsable aux Sports. Il y a une réelle différence entre les enfants qui ont une tablette ou un PC chez eux, qui sont autonomes, et les autres qui ont plus de difficultés.”

ArmaTeam : du gaming pour toutes et tous

La salle Kijno est divisée en plusieurs espaces, pour laisser place aux goûts et envies de chacun. Ici, des stands de Nintendo Switch avec Mario Kart, Smash Bros ou Just Dance, là, des PS3 et une PS4 avec Fifa ou NBA entre autres. De l’autre côté, un coin Oculus Rift pour tester la réalité virtuelle (VR) avec le jeu Beat Saber. Enfin, au fond de la salle, pas moins de vingt-quatre PC dont la majeure partie est prêtée par ArmaTeam.

“Cette année, on a aussi ouvert le matin pour accueillir les centres de quartiers, explique Jérémie Amzallag, alias Torlk, joueur pro et vice-président d’ArmaTeam. On organise souvent des events avec des collectivités pour enseigner les bonnes pratiques et responsables du jeu vidéo.”

L’ArmaTeam est présente pour assister les jeunes et organiser des tournois durant la journée. Des soirées à thème (Just Dance, NBA2K et Dark Souls III) ont également été organisées durant les deux semaines.

Démocratiser l’e-sport

L'initiative semble être appréciée aussi bien par les enfants que par les parents. “Je trouve ça génial ! s’exclame Béatrice. Hier, on a essayé Fifa avec mon fils et on s’est pris une raclée. Mais au moins on a essayé !” Maryam, 8 ans et demi, a elle essayé la VR : “Il y a des carrés roses et verts, je dois taper dedans avec des épées. J’aime bien !”

Au-delà d’être une attelle qui vient pallier la fracture numérique présente dans les quartiers populaires, l’e-sport participe à démocratiser le sport - sous toutes ses formes.

“Ce sont des activités qui vont être de plus en plus reconnues en tant que telles, estime Edouard Fox. La demande est de plus en plus grande et les villes sont de plus en plus réceptives.”

L’e-sport, c’est fini ! Mais une trentaine d’activités sportives vous attendent encore aux quatre coins de la ville, jusqu’au 12 août.

Clément Aulnette

Plus d’infos sur les activités proposées dans le cadre de l’été sportif.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires