Jardiniers en herbe à Henri-Wallon

Publiée le 14 novembre 2022 - Mise à jour le 14 novembre 2022

© Julian Renard

Cadre de vie, Education

Le 5 novembre, pour finaliser la nouvelle cour oasis dessinée par leur soin, les enfants du centre de loisirs primaire de l'école Henri-Wallon ont agrémenté leur jardin pédagogique d’arbustes à baies et de plantes aromatiques.

Les enfants du centre de loisirs primaire ont mis les mains et les genoux dans la terre mercredi 5 novembre pour quasiment finaliser la végétalisation de la "cour oasis" de l’école Wallon B.

Ce sont une cinquantaine d’arbustes aromatiques et à baies qu’ils se sont amusés à planter dans le jardin pédagogique commun aux deux écoles avec l’aide de l’animateur nature de la direction Espaces verts de la ville.

 « Moi et Sam, dit fièrement Joachim en s’essuyant les mains, un peu gêné de prendre le compost avec leur houlette à cause des verres de terre, on vient de planter un framboisier rouge. »

Hervé Herluison, responsable animations dans les écoles au pôle Animation nature et communication de la direction Espaces verts, les supervise, bondissant d’un binôme à un autre : « il faut d’abord bien bassiner la plante en pot dans la cuvette d’eau puis bien déployer ses racines et ensuite creuser un trou profond dans la terre en la décompactant ». Illico presto, Kiyane, Lunzio et Jade observent les dernières bulles atteindre la surface de la bassine, foncent s’agenouiller dans la terre, pantalon remonté. « C’est vraiment agréable, mais il faut retirer des cailloux », commente Jade.  

Une cinquantaine de plants ont ainsi trouvé leur place : groseilles, framboises, origan, romarin, thym, verveine, menthe, sauge...

« Le jardin pédagogique sera un espace de récréation, souligne Claire Barrière, en charge d’opération à la direction Espaces verts, un support de cours pour étudier, par exemple, le cycle de l’eau, celui de la plante, les animaux dans la terre. Ce sont eux qui l'ont planté, ils vont l’entretenir parce qu’ils se sentent responsables. »

Trois arbres devaient prendre place près des jeux de la cour d’ici début décembre et, au printemps, les plantes annuelles, tomates, radis et autre légumes, garniront les jardinières de bois tressé.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 5 premiers caractères et le dernier caractère de la série.

*Champs obligatoires