À Reims pour voir Bradley Locko

Publiée le 16 novembre 2022 - Mise à jour le 18 novembre 2022

Des proches de Bradley Locko ont emmené une vingtaine de jeunes admirateurs et amis du quartier Coteau-Malassis voir jouer le talent footballistique vitriot au stade de Reims.

Bradley Locko, 20 ans, n’est autre que cette pépite du football en partie « grandi à Vitry » devenu titulaire cette année au sein de l’équipe du stade de Reims. Ses amis, ses copains de l’association Vers l’avant et ses jeunes admirateurs aiment le rencontrer lorsqu’il revient, comme il le fait régulièrement au Coteau-Malassis, chez lui. C’est là qu’il a souvent joué au ballon rond sur le terrain, en bas des immeubles et des pavillons.

L'idée est venue de son grand frère, Lionel Locko, et de son ami, Oumar Tamboura, d'emmener les proches et les plus jeunes le voir jouer à Reims. La fenêtre s’est imposée pour le match du 23 octobre avant que ne commence la trêve imposée par le calendrier de la Coupe du monde. « On y pensait depuis un moment, explique Lionel, qui avec son ami lancent une agence de gestion de carrières sportives d’amateurs et de professionnels. Oumar et moi, on a pris 25 places pour nous et nos invités, 23 personnes, parmi lesquelles en priorité celles avec qui Bradley a grandi. On avait prévu dans le quartier tous ceux qui font du foot, garçons et filles, mais certains n’ont pas pu venir. Puis on s’est donné rendez-vous au Coteau-Malassis pour partir dans les 5 voitures des plus grands. »

Un sentiment de fierté

Kadorou, Ibrahim, Chancieux, Moussa, Adam, Mariama, sa mère et sa petite sœur, et tous les autres ont pleinement profité de bonnes places lors du match pour voir en pleine action leur latéral gauche favori. Ensuite, les supporters vitriots et leur arrière gauche favori sont tous allés au restau.

« Moi, je suis motivé pour accompagner mon frère à aller plus haut, et pour cela l’entourage c’est important. Je veux aussi faire grandir les gens autour de moi. On est fiers de lui, déclare Lionel. C’est important de montrer la réussite d’un jeune de quartier, cela apporte ce sentiment de fierté. »

Bradley Locko a commencé en club à 12 ans avec son frère jumeau, à l’ESV puis au CAV avant de rejoindre, à l’US Ivry, le centre de formation de Paris, à 14 ans, pour entamer une carrière dès 16 ans à Montrouge puis le centre de formation à Lorient, et enfin le stade de Reims il y a un an et demi.

L’entourage de Bradley est impatient de le savoir sur le terrain pour des matchs dès décembre, période de fin d’année où il pourrait rentrer et ramener des maillots pour Noël et courir sur le city stade rénové près du boulevard de Stalingrad.

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires