Journée internationale de la paix

Publiée le 20 septembre 2023 - Mise à jour le 20 septembre 2023

Membre fondateur du réseau mondial des maires pour la paix, Vitry célèbre le 21 septembre la Journée internationale de la paix. La ville dévoilera son nouveau drapeau officiel et le Mouvement pour la paix donne rendez-vous à 18h30 à la Maison des anciens combattants pour un temps de d’échange et de débats.

Chaque année, Vitry célèbre la Journée internationale de la paix. Cette année, ce sera pour elle l’occasion de dévoiler son nouveau drapeau officiel, fruit d’un concours lancé en 2022 et remporté par la jeune Aoua Kamara (voir vidéo ci-dessous). Il sera présenté aux Vitriotes et aux Vitriots à l’occasion du rendez-vous festif Festicapaix  dimanche 24 septembre à partir de 13h30 sur la place du Marché.

Le 21 septembre à 18h30, le Mouvement pour la paix donne rendez-vous aux habitantes et aux habitants à la Maison des anciens combattants (18, rue de Chanzy) pour un temps d’échanges et de débats en présence du maire, Pierre Bell-Lloch, et de madame Barghouti qui se bat depuis des années pour la libération de son mari, Marwan Barghouti, député et prisonnier palestinien, un combat soutenu par la municipalité. Seront également présents l’ambassadeur de Palestine, le président du Comité local du Mouvement pour la paix, le président de l’association Coopération Vitry-Mali.

Construire et renforcer la solidarité internationale

Membre fondateur de la branche française de l’association Mayors for Peace, réseau de « Maires pour la paix » créé pour l’abolition des armes nucléaires, la ville œuvre au quotidien pour l’entente entre les peuples, la coopération, la solidarité et le vivre-ensemble.

“Nous soutenons les peuples persécutés quelles que soient leur culture et leur politique et ceux durement touchés par des catastrophes comme le Maroc ou la Lybie, et défendons l’autodétermination des peuples”, rappelle Albertino Ramael, adjoint au maire chargé de l’Ouverture sur le monde. Aujourd’hui, le ministère des Affaires étrangères a pris la décision de refuser la délivrance d’un visa pour la France aux ressortissants et aux artistes venant des pays francophones où ont eu lieu des coups d’état et qui ont décidé de rompre avec la France. C’est du jamais vu et dommage à l’heure où il faudrait plutôt construire des ponts entre les nations et entre les peuples.”

Depuis plus de 30 ans, Vitry est aux côtés du peuple sahraoui, en partenariat avec l'association Ensemble pour l'avenir, et accueille une dizaine d'enfants des camps de réfugiés de Tindouf, en Algérie, ainsi que des jeunes Palestiniens, enfants de prisonniers politiques, hébergés chez des familles vitriotes. Elle maintient ses liens et ses soutiens avec le Mali, Haïti, Cuba, l’Afghanistan et le peuple tamoul.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 2 premiers caractères et les 3 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires

Partager sur :

FacebookTwitter

Envoyer :

Envoyer