Forum des sports, apprécié mais timide

Publiée le 13 septembre 2021 - Mise à jour le 15 septembre 2021

Les habitants comme les encadrants de clubs se sont réjouis de la tenue du Forum des sports étalé sur trois jours le week-end dernier. Les organisateurs, soutenus par la municipalité, l’OMS et l’ESV, regrettent cependant un engouement encore trop frileux.

Le Forum des sports de septembre 2021, organisé avec le soutien de la municipalité par l’Entente sportive de Vitry (ESV) et l’Office municipal des sports (OMS), a trouvé son public le week-end dernier, lors de trois créneaux sur trois sites différents.

L'occasion de se trouver n’était pas boudée.

File d’inscription

Dofanga, premier dans la  file du judo ESV, veut être sûr « de décrocher une place pour ses deux garçons : le sports c’est la santé, et ça les occupe, je suis prêt à tout sacrifier pour qu’ils y soient », plaisante-t-il en indiquant la demi-journée d’absence prise au travail pour le faire.

Julia, dans la queue du GR ESV, ronge son frein pour enregistrer ses deux filles, Ines 7 et Lahana 8 ans, privées de pratique pendant des mois : « en juin, on n’osait pas avant de connaître les règles sanitaires de l’autonome » .

Retrouver les amis

Une senior discute avec le responsable d’Escapades buissonnières : « Je m’informe sur la rando plus que sur la marche nordique », précise-t-elle. À côté, au CAV football qui regroupe dorénavant une école de football commune avec l’ASUM, le triple jeu de maillots à la marque de Cédric Bakambu fait briller bien des yeux. Aksil, 8 ans, et Masten, 10 ans, quittent déjà l'ESV football avec leur père satisfait par sa mission accomplie.

Convaincu de l’effet du sport sur la bonne éducation et l’intelligence, il considère l’offre vitriote très large et l’organisation du forum huilée : « une fois l’heure de démarrage arrivée, on est passé très rapidement ».

Espaces de dépistage et vaccination

La municipalité avait déployé les moyens pour ouvrir ce Forum des sports, accessible avec passe sanitaire, à tous, en organisant des espaces de dépistage et des annexes de vaccination anticovid au complexe sportif Gosnat et au gymnase Makarenko. Une aubaine pour ce papa non-vacciné qui attend patiemment les résultats du test réalisé sur place (150 dépistages ont été réalisés). D’autres avaient anticipé, comme cette maman qui avoue avoir fait le test le matin même en ville, pour pourvoir remplir sur place, l’après-midi, le dossier de sa fillette : « c’est si important le sport ».

Chez les responsables des sections et des clubs, mobilisés malgré les coups d’arrêt de ses deux dernières années et des adaptations inédites, ingénieux plans B, séances en numérique, cours extérieurs, permanences parfois à domicile... l’optimisme n’efface pas les pointes d’incertitude.  

Envie et frein

Si pour la natation ESV la longue attente dans la file était vaine, la section ayant fait le plein assez rapidement, à l’ESV football, face à l'affluence généreuse, on affichait « un peu plus la banane » derrière le masque. Cependant, le compte n’y est pas encore et de nombreux créneaux restent à compléter en football et dans toutes les sections du club omnisports, hormis en natation.

« Notre rendez-vous traditionnel au palais des sports, rendu impossible à cause de l’hébergement du centre de vaccination depuis des mois, n’a pas aidé », estime-t-on à l’ESV.

 De mêmes constats de réinscriptions trop timides sont faits dans les autres clubs regroupés au sein de l’OMS.

« En nombre de visiteurs, au forum, nous sommes 50 % en dessous des chiffres de 2019, mais faisons le double de 2020 », commente Jean-Jacques Albonésy, le président de l’OMS. Selon une observatrice de l'ESV,  "le passe sanitaire reporte les inscriptions de très jeunes aux parents non-vaccinés qui ne peuvent les amener ou les chercher au sport, freine celles de certains adultes et celles des ados dont les parents refusent la vaccination et perturbe les équipes de sports collectifs en championnat." Cependant, le passe sanitaire, vaccination ou test, est accepté par une forte majorité. « Il reste actuellement, reconnaît le président de l’OMS, le moyen de garder les équipements sportifs ouverts. »

Gwénaël le Morzellec

 

Les inscriptions dans les clubs restent possibles :
• 
Consulter le guide des Sports

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires