Médaille nationale pour deux héros vitriots

Publiée le 15 octobre 2021 - Mise à jour le 22 octobre 2021

Droits réservés

Les Vitriots Issam Benayad et Maud Fourny ont reçu, au ministère de l’Intérieur, jeudi 14 octobre, la médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement après avoir tenté de sauver un nageur en mer au printemps passé. Ce qui coûta la vie à Issam.

À l’occasion de la remise de la médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement à Issam Benayad à titre posthume, et à Maud Fourny sa compagne, c’est un rassemblement de proches émus, leurs enfants, leurs voisins du Port-à-l’Anglais et leurs amis des autres quartiers vitriots, qui a eu lieu jeudi 14 octobre au ministère de l’Intérieur en présence de la ministre de la Citoyenneté, Marlène Schiappa. Le Vitriot avait reçu à titre posthume la médaille de la ville de Vitry le 13 juin.

La disparition, le 21 mai, d'Issam Benayad, qui avait tenté de sauver un nageur en difficulté en mer Méditerranée, avait alors soulevé une vague d’émotion. Freestyler pour le plaisir, le Vitriot, qui n’avait pas eu un parcours aisé, aimait improviser simplement, en bas de chez lui. « Je suis avec ma femme et mes bouts d’choux, et lentement j’essaie de m’affirmer réellement moi-même avec mon avis… franchement faut pas que je perde ma cible, apprécie ce petit son sorti de nul part, c’est la petite leçon d’un petit amateur, à quel point il est dar. » Maud Fourny, ce jour de mai, l'a suivi dans les vagues et, meilleure nageuse que lui, a pu survivre à l'épreuve. « Je n'ai pas voulu laisser les enfants orphelins », dit-elle.

Fierté pour la République

 « À vous Souad et Fathi, je veux vous dire à quel point, au nom de la République, vous pouvez être fiers de votre papa, a déclaré la ministre. Il est parti en donnant sa vie pour sauver la vie de quelqu'un d'autre. C'est un héros. Un héros comme on voit dans les films et les dessins animés. Sauf que lui était bien réel. C'est une fierté pour vous. C'est une fierté pour la République d'avoir eu un citoyen tel que lui. »

Maud lui a également rendu hommage. « Issam est devenu notre héros, mais cette médaille vient l’affirmer davantage aux yeux de tous et notamment pour Souad et Fathi qui, en grandissant, pourront saisir la puissance et la rareté du geste de leur papa, car qui sauve une vie sauve l'humanité ! »

Gwénaël le Morzellec

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires