Expulsion à vie de Salah Hamouri

Publiée le 01 décembre 2022 - Mise à jour le 05 décembre 2022

© DR

Jeudi 1er décembre, la justice militaire israélienne a signifié à Salah Hamouri son expulsion à vie de sa terre natale vers la France dès dimanche 4 décembre. Pierre Bell-Lloch, maire de Vitry, demande au gouvernement français d’agir.

En détention administrative depuis le 7 mars, Salah Hamouri a été notifié jeudi 1er décembre du retrait à vie de sa carte de résidence à Jérusalem-Est et de son expulsion vers la France dimanche 4 décembre.
À 37 ans, cet avocat franco-palestinien, militant pour les droits du peuple palestinien, a déjà passé plus de 9 années en détention.

« Comme de nombreux Palestiniennes et Palestiniens victimes de la colonisation israélienne, Salah Hamouri, franco-palestinien né à Jérusalem-Est, revendique depuis de longues années son droit à vivre dans la capitale, rappelle le maire, Pierre Bell-Lloch, dans un communiqué de presse. Refuser son expulsion, c'est soutenir la liberté des Palestiniens de naître et de vivre en paix chez eux, en Palestine. Son combat est celui d'un peuple, mais aussi celui de tous les progressistes, désireux d'un monde de fraternité et de solidarité. »

Télécharger le communiqué de presse du maire

Son épouse, Elsa Lefort-Hamouri, appelle toutes et tous à interpeler de toute urgence Emmanuel Macron pour « empêcher ce crime de guerre ».
Le maire de son côté appelle le gouvernement à mettre en œuvre les déclarations du point presse du quai d’Orsay du 5 octobre 2022 : « M. Salah Hamouri doit pouvoir mener une vie normale à Jérusalem, où il est né et où il réside, et son épouse et ses enfants doivent pouvoir s’y rendre pour le retrouver. Notre mobilisation en ce sens se poursuivra ».

Jeudi 1er décembre, en même temps qu’il apprend son ordre d’expulsion, Salah Hamouri se voit remettre le 8e prix Engel-du Tertre des droits humains de la Fondation ACAT, ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort. Ce prix entend « saluer le courage et soutenir l’engagement d’une personne ou d’une organisation pour la dignité et le respect des droits humains universels ».

Pour en savoir plus
• Le 29 juin, le conseil municipal de Vitry, comme celui de plusieurs autres communes, a désigné Salah Hamouri citoyen d’honneur de la ville, en présence de sa mère, Denise Hamouri, et de son épouse, Elsa Lefort-Hamouri.
Salah Hamouri : le maire demande une audience au président
Salah Hamouri, citoyen d’honneur de la ville, en grève de la faim

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires