Prairies du Fort : la concertation se poursuit !

Publiée le 09 juin 2022 - Mise à jour le 23 juin 2022

© Julian Renard

Après la présentation du projet en réunion publique le mois dernier, place à la réflexion partagée : les membres du conseil de quartier du Fort ont fait le plein d'idées lors d'un atelier mené le 7 juin à l'école Louise-Michel.

Du bois, une ambiance naturelle, le moins de métal et de béton possible, des chaises et des bancs... Durant deux heures, les habitantes et les habitants venus assister au conseil de quartier du Fort ont exprimé leurs préférences concernant l'apparence et les usages du futur parc rue des Carrières qui doit ouvrir en 2024.

"Toute cette verdure, ça fera du bien au quartier et ça pourra contribuer à le dynamiser", sourit Marcel venu avec sa fille Carole pour participer à l'avancée de ce projet d'ampleur.

Après une brève présentation, la concertation a débuté sur l'aménagement de 4 espaces spécifiques : la boucle fitness, le jardin pédagogique et le verger, l'aire de jeux pour enfants.

Autour d'une table et d'un plan des lieux, les participants ont pu disposer les différents éléments proposés : agrès, jeux, mobilier, équipements sportifs...  De quoi se rendre compte de l'espace limité sur ces 6800 mètres carrés...

 "Impossible de tout mettre" regrette Marie-Joseph qui entend bien privilégier les installations fixes et pérénnes. "Il faut éviter à tout prix que le mobilier neuf et les installations soient dégradées, volées. Il faut aussi faire attention à ce que les matériaux choisis vieillissent bien et durent dans le temps".

La boucle fitness 

La proposition d'installer une aire de street workout  "super chouette pour les adolescents des collèges environnants, Perrin et Lakanal " fait des émules. Un consensus apparaît rapidement sur la nécéssité de veiller à ce que les structures sportives soient accessibles à tous les âges autant que possible, dans l'esprit du parc pensé comme un lieu multigénérationnel.

Le verger et le jardin pédagogique

Lorsqu'arrive le tour de la concertation sur le verger et le jardin pédagogique, les idées déferlent : arbres fruitiers, fleurs comestibles, arbustes, activités d'éveil à la nature...

" Compte tenu de l'espace disponible, on pourait planter 23 arbres ou un mélange de 18 abres et 18 arbustes", explique Fasutine Clair, cheffe du service Etudes et travaux à la direction Espaces verts.

Au gré des échanges, les participants imaginent ensemble un espace mixte où l'on pourrait cueillir des fruits, apprendre à jardiner ou encore à faire des confitures, mais surtout mieux compendre la biodiversité dès le plus jeune âge.

"Un parcours sensoriel comme au bois de Vincennes, ce serait formidable !" s'enthousiasme une habitante qui s'y voit déjà. 

L'aire de jeux

Concernant l'aire de jeux, plusieurs participantes et participants expriment leur envie d'un espace inclusif, intégrant quelques jeux accessibles aux enfants porteurs de handicaps.

L'ambiance naturelle avec des matériaux comme le bois "plus apaisante", "géniale pour les enfants", remporte l'adhésion collective. Tout comme les sols amortisseurs à base de copeaux de bois, qui ont, en plus, l'avantage de ne pas exiger un entretien de tous les instants...  

Mais sur ce sujet, les enfants auront eux aussi leur mot à dire : d'autres ateliers de concertations se dérouleront d'ici la fin de l'année scolaire avec le centre de loisirs Henri-Wallon et l'IME Suzanne-Brunel.

 

Pour faire le bilan de tous les échanges menés et des idées partagées sur Les Prairies du Fort, une réunion de restitution sera organisée en septembre.  Des visites sur site sont prévues à partir du printemps 2023.

 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 3 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires