Gare/Jean-Jaurès

  

Vos élus référents

Sarah TAILLEBOIS

Voir les délégations

Conseil de quartier

Votre quartier

Histoire du quartier

Le quartier Gare/Jean-Jaurès s'est constitué en seulement un demi-siècle, en lien étroit avec le développement des transports en commun. En 1840, la ligne de chemin de fer Paris-Orléans traverse la commune, mais il faudra attendre 1862 pour qu'un arrêt soit marqué à Vitry, et 1905 pour voir édifier la gare actuelle. Dans la même période, à partir de 1867, une ligne de voitures publiques tractées par des chevaux longe la Seine de Paris à Choisy. Le tramway électrique fait son apparition en 1901, avec la mise en service de la ligne n° 7 ter Concorde/Gare-de-Vitry. Elle est prolongée en 1904 jusqu'à la place de l'Église, assurant ainsi la jonction avec le centre-ville.

L'arrivée du train marque le début de l'urbanisation du quartier. Des propriétaires terriens vendent des parcelles et un premier lotissement est aménagé à partir de 1882 autour de la gare. Il est constitué de 4 parties, chacune organisée autour d'une petite place où trônait un monument, et dont les rues forment un quadrillage rigoureux :

  • villa du Rocher (avenue Vial) ;
  • villa des Acacias (avenue Éva-Salmon) ;
  • villa de la Tour (avenue des Platanes) ;
  • villa de la Fontaine (avenue de Chanzy).

La mise en service de la gare favorisera très vite l'industrialisation de la plaine qui s'étend jusqu'à la Seine et la construction de logements pour les ouvriers, notamment le long de l'avenue du Chemin-de-Fer (Paul Vaillant-Couturier). On y trouve deux cités HBM (habitations bon marché) construites au début des années trente : les Combattants et Désiré-Granet. Cette dernière, rénovée en 2007 par l'OPH de Vitry, porte le nom d'un de ses premiers habitants : Désiré Granet, militant communiste, secrétaire de la fédération CGT du papier-carton, qui fut fusillé à Châteaubriant le 22 octobre 1941.

Depuis 2009, une partie de l'ancien quartier de la Ferme est rattachée à celui de la Gare. L'avenue Paul-Vaillant-Couturier continue cependant d'être le pôle d'animation du quartier. Pendant des décennies, elle a vu passer les défilés des Fêtes du lilas et reste encore aujourd'hui l'une des plus commerçantes de la ville.

Onze quartiers, une ville

  • Le-Fort
  • Gare/Jean-Jaurès
  • Port-à-l’Anglais
  • Coteau-Malassis
  • Centre-ville
  • Paul-Froment/8-Mai-1945
  • Clos-Langlois
  • Le-Plateau
  • Commune-de-Paris
  • Moulin-Vert
  • Vitry-Sud/Ardoines

Page publiée le 24 novembre 2021 - Mise à jour le 24 novembre 2021