Vitry-Sud/Ardoines

  

Vos élus référents

Abdellah BENBETKA

Voir les délégations

Conseil de quartier

La date du prochain conseil sera communiquée prochainement.



Votre quartier

Histoire du quartier

Des plâtrières, des sablières, des usines le long de la Seine, un cimetière "nouveau" ouvert en 1935 : hormis quelques pavillons, le quartier Vitry-sud/Ardoines des années cinquante n'est guère habité. Tout change à partir de 1956, avec la création de la zone à urbaniser en priorité (ZUP) qui tente de répondre à la pénurie de logements.

L'architecte Mario Capra, chargé de la réalisation du "Grand Ensemble", pose les bases des 923 logements sociaux de la cité Balzac. Il faut faire vite pour répondre à la demande : 2 000 ouvriers s'activent sur un chantier qui livre un logement par jour.

Le 12 février 1967, l'inauguration du groupe révèle des logements grands et modernes, pourvus de toilettes individuelles et d'eau chaude courante. Un luxe pour beaucoup de locataires issus des logements insalubres du vieux centre-ville ou de bidonvilles de la petite couronne parisienne. Au fil des ans, la crise économique entraîne une dégradation de la qualité de vie et des problèmes sociaux que l'on retrouve dans la plupart des grands ensembles.

À partir de 2004, le groupe Balzac fait l'objet d'un vaste programme de rénovation urbaine, dans le cadre de la politique de la Ville.

Non loin de là, la route nationale menant de Paris à Choisy a été longtemps délaissée, l'État ne procédant pas à l'élargissement et à l'aménagement prévu depuis les années soixante-dix. Les acquisitions foncières, réalisées entre 1973 et 2009, créent des friches et dégradent le paysage urbain.

Il faudra attendre les années deux mille pour que le projet soit relancé, à la suite, notamment, du transfert de responsabilité des routes nationales vers le conseil départemental. Parallèlement, la municipalité entame une réflexion qui aboutit, en 2009, à la création de la zone d'aménagement concerté Rouget-de-Lisle.

Le programme, qui intègre l'élargissement de l'avenue Rouget-de-l'Isle et le passage du tramway T9, comprend la réalisation de 870 logements, de commerces, de locaux d'activité et de services.

Vers la Seine, l'ancienne zone industrielle s'inscrit elle aussi dans une zone d'aménagement concerté Gare-Ardoines, créée en 2012, intégrée dans le périmètre de l'opération d'intérêt national Orly-Rungis-Seine-Amont.

La gare, inaugurée en 1977, deviendra un pôle d'interconnexion entre le RER C, la ligne 15 du Grand Paris Express en cours de réalisation (horizon 2022), le TZen 5 qui reliera la bibliothèque François-Mitterrand à Choisy (2020) et le réseau de bus existant.

Il s'agit de bâtir un véritable quartier, alliant logements résidentiels, équipements publics et activités économiques innovantes et créatrices d'emploi.

Onze quartiers, une ville

  • Centre-ville
  • Clos-Langlois
  • Commune-de-Paris
  • Coteau-Malassis
  • Gare/Jean-Jaurès
  • Le-Fort
  • Le-Plateau
  • Moulin-Vert
  • Paul-Froment/8-Mai-1945
  • Port-à-l’Anglais
  • Vitry-Sud/Ardoines

Page publiée le 24 novembre 2021 - Mise à jour le 10 octobre 2022