Partage intergénérationnel

Pendant la durée des travaux, les enfants de la crèche du Château sont accueillis à la résidence Barbusse.Pendant la durée des travaux, les enfants de la crèche du Château sont accueillis à la résidence Barbusse.© Sylvain Lefeuvre

Solidarité

Publiée le 10 juillet 2018 - Mise à jour le 30 juillet 2018

Pendant trois mois la crèche multi-accueil du château est en travaux et les enfants de la section moyens sont accueillis à la résidence autonomie Barbusse. Un merveilleux temps de partage intergénérationnel à construire avec les résidents.

L'histoire a commencé le 9 juillet, où des voix d'enfants se sont fait entendre dans le calme de la résidence autonomie Barbusse.

Tout était prêt, aucune place à l'improvisation. Dans la salle d'activités : larges tapis de mousse, molleton sur tout élément anguleux, verrous hors de portée des enfants.

"Il fallait avant tout et légitimement que les parents soient rassurés concernant les normes de sécurité", indique Solange, éducatrice à la crèche. "Nous avons tout mis en œuvre pour que le transfert s'effectue dans les meilleures conditions. Les enfants, eux, ont été tout de suite à l'aise."

Mardi 10, atelier chansons avec Yannick Delaunay au programme.

Alors qu'un résident s'enquiert de la présence où non de Lucette, sa voisine, cet après-midi, les ATSEM traversent le couloir bambins à la main, direction la salle de restauration où tables et chaises ont été soigneusement remisées pour le spectacle.

"On est encore en période d'observation, il faut avant tout respecter les repères de chacun et ne rien brusquer ", indique, souriante, Charlotte Dumas, la directrice de Barbusse, en regardant les résidents assis dans leur fauteuil et faisant des œillades aux enfants, sereins et captivés par la guitare de Yannick.

"Ces trois mois sont une chance pour créer un lien intergénérationnel fort et pour partager nos expériences avec les collègues de la crèche", précise-t-elle.

Le 18 juillet, c'est pique-nique, dans le jardin de la résidence.

La timidité des premiers jours s'est bel et bien envolée, pour laisser place à une complicité naturelle. Exceptionnellement les enfants n'ont pas utilisé leur mobilier adapté, mais des chaises normales bien rembourrées de coussins pour partager le repas avec les résidents présents.

Les échanges vont bon train... même si la plupart des enfants ne parlent pas encore vraiment, on peut converser de tant de façons. Comme cette résidente qui, remplissant son verre d'eau, remplit instinctivement le verre vide de l'enfant assis à ses côtés.

"Nous avons été très bien accueillis. Tout se passe naturellement et c'est en grande partie grâce au personnel des deux structures, qui s'apprécient et prennent plaisir à travailler ensemble. C'est leur implication dans ce projet qui en fait la réussite et nous incite à continuer et je les en remercie", précise Emmanuelle Cohen, directrice-adjointe de la crèche.

À l'horizon des semaines à venir : un atelier pâtisserie, une sortie à la bibliothèque...

Toute une aventure de vie à suivre.

Les travaux de la crèche du Château

  • Changement des menuiseries en façade
  • Agrandissement de la section des grands et d'un bureau
  • Ouverture de la biberonnerie
  • Amélioration de l'isolation phonique
  • Installation d'un monte-charge
  • Réfection des peintures
  • Création d'un local conteneurs
 

Soyez le premier à réagir à cet article

 
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • K
  • G
  • 6
  • P
  • W
  • 5
  • B
  • F

*Champs obligatoires

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer